Yangshuo en velo

Notre journee est matinale. Nous avons rendez vous avec Esthere, notre guide, qui va nous faire decouvrir les alentours de Yangshuo en velo.

Nous nous levons de bonne heure et allons prendre un bon petit dej' pour etre en forme. Puis, nous rejoignons Esthere devant le loueur pour prendre nos velos : 2 VTT pour seulement 20¥, soit 2 euros la journee !!!

Et nous voila sur nos velos a 9h, prets a decouvrir les rizieres de Yangshuo. Les premiers coups de pedales sont un peu dur, surtout pour les fesses ;-). Mais en decouvrant le paysage si magnifique, on oublie tout...

Esthere nous fait passer a des endroits inattendus et pittoresques. Il n'y a meme pas de route : c'est un chemin de terre et de cailloux, c'est genial. Elle nous arrete chez l'habitant pour acheter des bouteilles d'eau et on decouvre une fabrique de biere.

Un peu plus loin en chemin, Esthere a un probleme technique sur son velo : crevaison du pneu avant. Nous continuons tout de meme la ballade en cherchant un reparateur.

Apres 1h30 de velo, Esthere nous depose devans l'entree de la Water Cave. Il s'agit d'une grotte ou on decouvre des roches aue notre guide essaye de nous expliquer ce que cela represente. Il faut avoir de l'imagination parfois !!!

Nous avons choisi la version longue de la visite. Sur le chemin, nous avons le droit au fameux bain de boue : c'est trop fort. Imaginez vous mettre votre maillot de bain dans une grotte et entrer dans un bain de boue, glisser sur un toboggans fait de boue dans une quasi obscurite. Et bien nous l'avons fait !!! Meme si au debut c'est un peu ecoeurant, on a trop bien rigoler :-)

Apres quelques photos et une douche, enfin un rincage sous un tuyau d'eau, nous continuons la visite en mailot ;-)

Cettre grotte est vraiment magnifique et notre guide est excellent : il nous prend en photos, chante et prend le temps de nous montrer les differentes representations des stalagmites dans la grotte.

A la fin de la visite, nous avons une derniere pause "baignade", mais cette fois dans de l'eau clair... En effet, la visite se termine par un bassin d'eau de source alimente par une cascade haute de 10m.

Nous quittons cette magnifique grotte pour retrouver nos velos. Nous decidons de repartir pour Yangshuo en empreintant au maximum des petits chemins pour essayer de rencontrer des gens et voir de beau paysages. Certains chemins que nous empruntons sont sans issue et on y rencontre de drole de betes comme des Zebus : ca fait un peu peur, et rire en meme temps :-)

Nous sommes emerveilles devant le paysage qui defile devant nous, et les rencontres que nous faisons sont inoubliables et magiques. Nous ne regrettons pas dutout d'avoir louer ces velos et nous avons meme du mal a prendre le chemin du retour. Malheureusement, il se fait tard et la nuit va tomber :-(

Apres une bonne douche, nous reprenons des forces dans un petit bar/karaoke. Puis nous vadrouillons dans les rues commercante de Yangshuo.

Direction Yangshuo par la riviere Li

Suite a une journee a Guilin, nous avons prevu de rejoindre Yangshuo aujourd'hui en descendant la riviere Lijiang. Cela change des habituels bus, trains ou avions ;-)

Ainsi a 8h, nous sommes a la reception de notre auberge et nous attendons la venue de notre guide. Celui ci doit venir nous chercher pour nous emmener a l'embarcadere qui se situe a une quinzaine de kilometres de Guillin. Sur la route, nous effectuons bien sur ce que nous appelons maintenant l'arret chinois : ces fameux arrets dans des pseudos bijouteries qui n'interessent que nos amis chinois (et encore). Par chance, l'arret ne s'eternise pas trop et nous pouvons donc rejoindre notre bateau pour une croisiere d'environ 4 heures.

A bord, nous sommes les seuls "blanc" et donc nous faisons un peu attraction... Mais ce n'est pas grave, nous commancons a etre habitue ;-)

Une fois la manoeuvre de depart finie, nous montons sur le pont superieur afin de profiter de la vue splendide sur les montagnes en forme de pains de sucre qui bordent la riviere. Cela nous permet aussi de retrouver un peu de calme, car en bas, nous avions droit aux explications bruyantes du guide chinois...

Les pains de sucre ont tous des formes differentes : si on fait preuve d'un peu d'imagination, on peut y voir des formes ou des animaux. Mais je vous avoue qu'on a parfois eu du mal a trouver tellement l'imagination chinoise est debodante.

Apres un repas bien chinois (aux saveurs parfois particuliere) nous remontons sur le pont superieur. Parmis les chinois qui nous rejoignent, trois enfants sont intrigues de nous voir ici. Nous essayons alors de nous approcher pour "tenter" de communiquer.

Commence alors un echange de sourires, rires, paroles et regards malicieux. Je tente de dire quelques mot en chinois. Je ne sais pas trop s'ils comprennent mais en tout cas cela les fait bien rire. Ce moment restera sans aucun doute parmi les plus riche de ce voyage. Echanger avec les chinois, et plus particulierement avec les enfants, etait une de nos envies lors de notre voyage :-)

Vers 15h, nous arrivons a Yangshuo. Nous debarquons et rejoignons tranquillement le centre ville a pied. Nous trouvons rapidement l'hotel que nous avions repere sur le routard : un petit etablissement dans une rue calme, toute proche des rues animees et commercantes de la ville pietonne.

Une fois les sacs poses et quelques affaires deballees, nous nous lancons a la decouverte de Yangshuo, de son centre pieton et de son port. Au coin d'une rue, nous rencontrons Esther, qui nous propose de nous emmener en ballade en velo pour decouvrir les environs, et surtout les rizieres perdues au milieu des pains de sucre.

Nous tombons sous le charme de ce petit bout de femme et nous nous donnons rendez vous demain matin pour un joli tour de velo autour de Yangshuo.

Une journee a Guilin

La journee commence par une panne de reveil !! Bon ou mauvais signe ?

On se prepare rapidement car ce matin, il faut trouver nos billets d'avion pour notre retour sur Canton, et nos billets pour la croisiere sur la riviere Lijiang pour Yangshuo.

Nous trouvons rapidement les billets pour la croisiere aupres d'une agence de voyage. En revanche, pour les billets d'avion, cela nous prend plus de temps car sur le site elong (ou nous prenons nos billets habituellement), nous avons trouve un billet mais les agences ne le vendent pas !!

Nous nous resignons a reserver directement sur Internet, au risque de revivre le scenario de Shanghai. Nous partons donc vers un cybercafe. Sur notre route, nous tentons une derniere agence sans grande conviction. Elle nous annonce le memes tarifs que les autres agences. Nous leur montrons le site elong.com et la, retournement de situation : une des filles de l'agence passe un coup de fil, et bingo, nous avons nos billets. Nous venons de leur faire decouvrir ce site a prix reduit, elles nous remercient :-)

Nous prenons le temps de manger en terrasse, pour admirer la vue sur une petite rue passante de Guillin. Ensuite nous partons pour visiter la grotte de la Flute de Roseau.

Cette grotte immense, decouverte en 1959, et qui a servit d'abri antiaerien pendant la guerre contre le Japon, pourrait abriter plus de 1000 personnes. Elle regorge de stalactites et stalagmites impresionnantes mais surtout, elle est eclairee de facon... originale.

Pour mettre en valeur les magnifiques volumes des "salles", ils on mis des neons rose, vert et bleu grossierement caches. L'endroit est peu etre un peu "kitsch" mais c'est magnifique.

Nous avons la chance de visiter un endroit encore ferme a la visite. Il est quasi termine, et le gardien nous laisse entrer. Nous decouvrons alors de belles et grosses tortues.

A la sortie de la grotte, nous montons a un point de vue qui domine les pains de sucre et le lac. C'est vraiment tres joli et calme.

En redescendant une dame nous acoste pour nous proposer un tour de radeau en bambou sur le lac. Apres negociation, nous voila parti sur le lac. J'ai meme navigue pendant quelques minutes le navire !! Je manque encore un peu d'experience...

De retrour sur Guilin, nous decidons d'aller faire un tour sur le marche de nuit qui se situe vers la riviere Li, a deux pas de notre hotel. Malheureusement, ce marche n'est plus d'actualite, donc nous continuons notre ballade dans les rues tres animees de Guilin.

Un coup de folie me prend : je rentre dans un salon de coiffure , il est 22h !! J'ai envie de tester avant de partir. Je choisi une coupe simple, rien d'extraordinaire sauf le prix : 5 euros. Et pour ce prix, j'ai le droit a un massage de la tete et du haut du dos... oula, le retour en France va etre dur !!!

Satisfaite de ma coupe, nous continuons notre ballade avant de rentrer pour une bonne nuit de sommeil.

Le parc aquatique de Chimelong

A Canton, le ciel est rarement bleu azur. Mais par contre la chaleur est toujours la : generalement, le termometre depasse facilement les 30 degres. Merci la pollution :-( En plus de cela, le taux d'humidite est souvent eleve, ce qui fait qu'on est vite en transe, meme sans faire grand chose.

Ainsi, aujoud'hui on a voulu se faire une journee fraicheur en allant dans l'un des plus grands parcs aquatique chinois : Chimelong. Il se situe a la sortie de la ville. Le temps d'enfiler les maillots de bains, de prendre une serviette, et nous voila dans le metro pour rejoindre le temple des toboggans aquatiques.

A notre arrivee, le parc nous parait ferme : en effet, aucune file d'attente a l'entree. Apres avoir pris nos billets, nous entrons. Nous avons alors l'impression d'avoir loue le parc pour nous et 2/3 chinois. Il y a plus de personnel de Chimelong que de touristes... ;-) Dans tout les cas, toute les attractions sont ouvertes et c'est bien le principal.

Depuis notre arrivee en Chine, nous avons ete habitue a la demesure. Et bien ici, c'est pareil : les Walibi ou autre Aqualand peuvent retourner se coucher a comparer de Chimelong. Les toboggans sont tous plus grand et plus impressionnant les uns que les autres.

Pour le premier que nous faisons, nous embarquons a trois dans un meme boue. Apres quelques virages, nous voila lance dans une descente vetigineuse qui s'acheve par une remonte a la vertical : frissons garantis.

Et ce n'est pas avec les suivants que l'adrenaline va redescendre : course en ligne sur des tapis dans des toboggans totalement obsur, toboggans traditionnels defiant les lois de l'apesanteur, courses effreinees sur des boues biplace.

Seul un bon jus de coco sur la plage de l'immense piscine a vague nous permet de retrouver un peu de calme, le temps d'une seance bronzette.

Malheureusement, le temps passe toujours aussi vite en Chine : il est l'heure pour nous de rentrer pour finaliser nos sacs et filer a l'aeroport. Nous abandonnons Elodie et Mathieu, qui veulent encore profiter du parc, et nous reprenons le metro pour rentrer. Nous finissons rapidement nos sacs et nous sautons dans un taxi pur aller a l'aeroport, direction Guillin. Nous commencons a bien connaitre cette route ;-)

Apres 1h de vol, nous atterissons a Guillin vers 21h45. Nous prenons alors une navette pour rejoindre le centre ville et trouvons assez rapidement un endroit ou poser nos affaires, une charmante auberge de jeunesse ou se croisent de nombreux routards venus de tous horizons.

Pour finir cette longue journee, nous allons faire un tour sur le marche de nuit qui est juste a coter de l'AJ et flanons un peu dans les rues pietonnes environantes avant de retourner a l'hotel pour une bonne nuit.

Journee trankilou

Ce matin c'est grace mat' pour Mat, Ju et moi afin de recuperer de notre periple. Elodie, elle, doit aller en cours.

A notre reveil, nous preparons a nouveau notre sac car demain soir nous partons pour notre dernier trip : Guilin et Yangshuo.

C'est a ce moment la qu'on s'est rendu compte que notre sejour avais passe trop vite : vous vous rendez compte, c'est DEJA notre derniere semaine !? C'est pas qu'on veut pas vous revoir mais on serait bien reste encore un peu... ;-)

Apres un petit resto, Elodie et Mathieu partent pour le marche du Jade (pierre precieuse qui aurait la faculte de rendre immortel), et nous vers des marches orientes "souvenirs".

Nous nous retrouvons pour un petit resto type "europeen".

Nous finissons notre soiree dans la rue tres animee et commercante de Beijing Lu. On rentre pas trop tard car demain un longue journee nous attend !!

Bientot les JO !

Qui a dit que je ne ferai pas de sport pendant 5 semaines ?

Le quartier musulman

Ce matin nous decidons de ne pas mettre de reveil car nous souhaitons reprendre des forces pour le reste de notre sejour. Quand je me reveille, il est 9h, je pars reveiller les troupes.

Puis nous dejeunons et flanons tranquillement dans le salon de l'AJ. Nous nous y sentons vraiment bien. Nous profitons d'avoir Internet pour prendre des nouvelles de la France. Quelle nouvelle : l'equipe de France de rugby a battu les All Black ;-)

Vers 12h, nous partons a la decouverte du quartier Hui. Les Hui sont une ethnie musulmane chinoise. Ce sont de grands marchants, ils sont installes depuis des lustres aux quatre coins de l'empire du Milieu et evidemment a Xi'an, la ou demarrait l'antique route de la soie.

Le decor est impressionnant : des ventilos bricoles rafraichissent les viandes, aspirent les fumees des brochettes mises a griller. Julien teste un petit Kebab a la chinoise : pas mauvais mais tres epice !!

Un peu plus loin nous empruntons une route couverte : c'est le repere d'une floppee ininterrompue de boutiques de souvenirs et d'etales empietant sur le passage. Nous en profitons pour faire quelques achats, fort bien negocies.

Nous avons meme le plaisir de gouter du bon the chinois lorsqu'Elodie et Mathieu s'arretent acheter leur the.

Cette route conduit a la Grande Mosquee. C'est une mosquee qui date de l'an 742, c'est la plus importante de Chine pour son rayonnement spirituel, dit-on, c'est aussi, apres celle de Canton, la plus ancienne.

D'apres la desciption du routard, nous etions impatient de la visiter, et pensions en avoir pour longtemps pour faire le tour. Or se ne fut pas le cas !

C'est une jolie mosquee ou l'art chinois est bien present (voir trop) et nous n'avions pas l'impression d'etre au sein d'une mosquee. Et la visite fut rapide : seulement 45min car il n'y avait que quatre cours interieures et des pavillons quasi vides.

Seul la salle de prieres me rappelle une mosquee. Nous avons eu le droit qu'a une vue de l'exterieur car les non-musulemen n'ont pas le droit d'y penetrer. C'est elle qui ferme de toute sa largeur l'enceinte de la mosquee. Les murs sont recouvert de tuiles vernies de vert (couleur de l'islam) et elle peut contenir plus de 1000 personnes. De beau panneaux de bois sculptes, accroches aux murs, illustrent les scenes du Coran.

Ainsi se fini notre periple de 9 jours. Nous prenons un taxi qui nous conduit a l'aeroport : direction Canton.

Une fois a l'appart, nous sommes deja nostalgique. Nous decidons alors de visionner les photos de ce magnifique voyage.

Arrivee a Xi'an

La nuit fut tres longue dans le train !!! Imaginer 11 heures de train en position assise sans place pour s'allonger et une banquette si etroite qu'il n'etait meme pas possible de se recroqueviller :-( Heureusement pour nous, Mathieu et Julien ont ete tres gentlemans : ils nous ont laisse les banquettes. Cela fut un peu plus confortable pour nous, sans etre non plus le top confort. Quand aux garcons, vous devez vous dire : mais ou ont-ils dormient alors ? Et bien ils se sont couches sous les banquettes, comme les chinois ;-)

En me reveillant durant la nuit et en les voyant je pensais qu'il dormaient comme des bb et les enviais. Mais en faite non : ils etaient trop mal et le matin ils ont eu mal partout et la tete dans les fesses :-)

Nous sommes donc heureux de quitter le train a notre arrivee a Xi'an. Mais la joie fut de courte duree car la pluie et le vent se sont installes sur la ville : l'horreur.

Nous partons rapidement a la recherche d'un hotel pour nous mettre au sec. Nous trouvons une tres jolie auberge de jeunesse (AJ) avec une ambiance extra.

Nous finissons notre matinee dans le petit salon de l'AJ. L'ambiance y est reposante : musique, billard, internet, petit resto, un chat (mimi) et des poissons rouge ;-)

Ensuite nous retournons sous la pluie pour nous rendre a l'armee enterree du premier empreur Qin.

Cette armee en argile a ete construite par l'empereur Qin Shi huangdi qui etait hante par la mort. Il aurait donne le 1er coup de pioche de son tombeau a l'age de 13ans. Le malin empereur devait s'entourer d'une veritable armee destinee a le proteger pour l'eternite. Il la desirait puissante comme lui. C'est Victor Segalen, grand archeologue, qui decouvre le tombeau en 1914. Il chercha les statues (qui se trouvaient a 1.5km sous ses pieds) en vein. C'est un simple paysans, affaire a creuser un puits, qui tomba, en 1974, sur un curieux guerrier en terre cuite, puis un autre... annonciateurs de quelques 6000 ou 7000 autres, voir plus...

En 25 ans, pres d'un millier de soldat d'argile ont ete degages de ce chantier archeologique, un des plus fous de la planete. Aujoud'hui, le site est ouvert au public. Les fouilles ont etes stoppes car certains experts pensent que l'agression de l'air libre fera redevenir poussiere d'ici quelques dizaines d'annees ces magnifique statues.

Pour notre part, nous sommes vraiment impressionnes par le travail fourni par les archeologues. Cela doit demander tellement de minutie, c'est impressionnant. Mais, il est vrai que la pluie et le froid ne nous ont pas permis d'apprecier au mieux ce fabuleux site.

Nous decidons donc de retourner a l'AJ pour prendre une bonne douche chaude :-) et nous finissons la soiree tranquillement a jouer aux cartes.

Aurevoir Beijing (Pekin)

A notre retour sur Pekin, nous retournons a l'hotel pour prendre une bonne douche et rendre les couettes :-) puis nous quittons l'hotel. Nous finirons la journee avec nos sacs au dos :-(

Pour profiter de nos dernieres heures a Pekin, nous decidons de nous rendre dans le vieux Pekin pour visiter la Tour du Tambour. Pour se rendre dans la salle d'exposition des 24 tambours geants, il faut monter de raides escaliers (comme si on avait pas eu notre dose avec la Muraille ;-) )

Certains tambours sont anciens et abimes, mais la plupart sont bien conserves ou bien restaures. Nous avons assiste a une demonstration de la part des joueurs de tambours.

De cette tour, il y a une belle vue sur le quartier, les lacs, la colline de Charbon et la Cite interdite. Notre coup de coeur etant les hutong, nous decidons d'y retourner faire une ballade et prendre un dernier verre en terrasse pour admirer la vue. Une ballade dans les hutong, c'est un jeu de piste plein de mystere !

Nous quittons ce lieu magnifique pour se rendre a la gare ferroviere afin de prendre notre train pour Xi'an. Onze heure de train nous attendent ;-)

La Muraille de tout les défis

La construction de cette Grande Muraille a ete l'un des plus grand défis de l'homme. Il a demandé des siècles de labeur pour mener a terme ce grand projet.

Et bien nous aussi, nous avions deux défis a relever sur cette muraille. La difficuté était moins importante, mais quand même ;-) Vaness' et Cécile sont à l'origine de ces deux challenges.

Le premier consistait à se prendre en photo sur la Grand Muraille avec un panneau réalisée par Vanessa aux couleurs de Bayard.

Le défi de Cécile était de réaliser une arabesque (private joke) sur l'édifice, ce qu'Aurélie a exécuté avec brio.

Paris réussi ;-)

- page 2 de 9 -