Mot clé - élodie

Fil des billets

Journee trankilou

Ce matin c'est grace mat' pour Mat, Ju et moi afin de recuperer de notre periple. Elodie, elle, doit aller en cours.

A notre reveil, nous preparons a nouveau notre sac car demain soir nous partons pour notre dernier trip : Guilin et Yangshuo.

C'est a ce moment la qu'on s'est rendu compte que notre sejour avais passe trop vite : vous vous rendez compte, c'est DEJA notre derniere semaine !? C'est pas qu'on veut pas vous revoir mais on serait bien reste encore un peu... ;-)

Apres un petit resto, Elodie et Mathieu partent pour le marche du Jade (pierre precieuse qui aurait la faculte de rendre immortel), et nous vers des marches orientes "souvenirs".

Nous nous retrouvons pour un petit resto type "europeen".

Nous finissons notre soiree dans la rue tres animee et commercante de Beijing Lu. On rentre pas trop tard car demain un longue journee nous attend !!

Destination Pekin

Ce matin debout de bonne heure (5h) car nous partons pour Pekin. Nous disons aurevoir a cette belle ville de Shanghai. Attention les Pekinois, 4 francais debarquent dans la ville ;-)

Notre premiere mission est de trouver un hotel. Grace aux conseils de Pauline (une personne rencontree lors des Bourses Jeunes), nous nous dirigeons dans une auberge qui ne nous convient pas car plus de dortoir pour 4 !!

Donc nous partons a tatons dans les rues alentours et nous tombons sous le charme d'un petit hotel se situant dans les hutong (ancien quartier de Pekin).

Une fois nos affaires installees dans la chambre, notre deuxieme mission : rechercher un resto, car la faim se fait sentir. Nous rentrons dans un resto pas tres convaincu de notre choix. Mais bonne surprise la nourriture est extra.

Ensuite direction la gare centrale ferroviere pour reserver nos billets de train en couchette pour rejoindre Xi'an dans 4 jours. Malheureusement, la guichetiere nous informe qu'il n'y a plus de place :-( Golden week oblige !

Lors de notre passage a l'auberge nous avions rencontre une personne tres gentille qui tenait une agence de voyage. Nous decidons d'aller voir s'il pouvait nous aider. Il reussit a nous trouver 4 places dans un train mais pas en couchette. Resultat : nous allons passer 11h assis dans un train rempli de chinois. D'apres les recits d'Elodie et Mathieu qui sont deja passes par la, cela risque d'etre pittoresque ;-)

Apres tout ce periple passe a chercher les billets, la nuit est deja tombee et la fraicheur aussi. Donc passage express a l'hotel pour recuperer nos vestes, pour rejoindre notre 'cantine'. Nous en profitons pour donner nos impressions sur Pekin et du peu qu'on a vu et la situation de notre hotel (en plein centre ville), et bien on s'attendait a mieux.

Elodie et Mathieu, qui sont un peu fatigues et malade, decident de rentrer se coucher. Nous nous decidons d'aller nous ballader dans le quartier. A notre plus grand bonheur nous decouvrons le lac Qianhai, a deux pas de notre hotel. Il y a une tres bonne ambiance : joueurs d'echecs, de dames, de mah-jong, masseurs et tout est illumine. C'est magnifique.

Nous faisons tranquillement le tour du lac a pied, puis nous retournons a l'hotel pour une bonne nuit de sommeil.

Preparation de notre periple

Ce matin, Julien se leve tot car il faut aller a la banque pour changer nos euros. Nous n'aurons pas assez pour notre periple.

Elodie se leve aussi pour aller a l'ecole, quand a Mathieu et moi, on reste tranquillement au lit :-)

Une fois levee, j'en profite pour preparer mon sac. Puis, c'est l'heure d'aller manger.

Nous decidons d'aller dans un resto "europeen" a Carrefour.

Dans la galerie marchande, nous nous arretons sur un stand de fauteuils massants. C'est trop fort, ils massent de la tete aux pieds. J'aimerais bien en avoir un dans notre salon !!!

De retour a l'appart, nous quittons les garcons (qui n'ont pas fini leur sac...) pour aller faire un petit massage dans un institut juste en bas de chez Elodie et Mathieu (il nous reste 2h avant de prendre l'avion et les fauteuils nous ont donne des envies !!)

Nous choisissons un massage de 60min pour 50 yuans soit 5 euros. Un pur bonheur : un massage integral de dos et de face.

Ensuite, nous retrouvons les garcons et quittons l'appart direction l'aeroport pour notre periple de 9 jours qui debute par 3 jours a Shangai.

Fin du stress

Nous sommes arrives chez Mathieu et Elodie et la 1ere chose que nous avons fait : tester le disque dur.

Et la on se dit : ouf, il fonctionne correctement. Toute nos photos sont intactes !!! Le probleme venait donc de l'ordinateur a Dali.

Merci la frayeur !!

Retour a Canton via Kunming

Notre boucle dans le Yunnan touche a sa fin. En effet, nous rentrons aujourd'hui sur Canton. Nous quittons donc les montagnes et le charme de Dali en bus direction Kunming, la captitale du Yunnan. Le temps est aussi gris qu'hier et une legere brume tombe sur la ville. C'est le temps ideal pour faire 5h de bus : au moins nous n'avons pas l'impression de perdre notre temps dans les transports.

Ainsi, nous arrivons en debut d'apres midi a Kunming et nous decidons de partir a la decouverte du marche aux fleurs et aux oiseaux avec les sacs sur le dos. Il s'agit d'un ancien quartier de ville ou le beton n'a pas encore reussi a s'imposer face aux anciennes maisons au toit herbeux. Cela ressemble a une animalerie geante. De nombreux chinois sont amasses dans la rue pour vendre aux passants leur poissons, oiseaux, souris ou autre serpents et migales. On y trouve aussi toute sorte de souvenirs et bazar typiquement chinois.

Puis, nous continuons notre ballade dans le quartier voisin. Ici, les building sont rois. Des rue pietonnes regorgeant de galleries marchandes se faufillent au milieu de ces derniers. Nous sommes cette fois dans le nouveau Kunming qui abrite le centre economique de la ville.

Apres 3h de promenade dans les differents quartiers du centre ville, les sacs commencent a peser un peu. Nous decidons donc de prendre un taxi pour rejoindre l'aeroport car notre vol de retour sur Canton est a 19h50. Un dernier coup d'oeil sur la ville et la region du Yunnan et l'avion decolle.

Nous atterissons vers 22h a Canton. Le changement de climat est saisissant. A peine sorti de l'avion, la chaleur est etouffante : nous allons vite oublier la fraicheur des soirees du Yunnan.

Nous recuperons rapidement nos sacs et nous prenons un bus pur rejoindre le centre ville. De la, nous faisons nos faineants (8 jours de periples ca fatigue un peu...) et nous prenons un taxi pour faire le dernier kilometre qui nous separe de la residence de Mathieu et Elodie. Les taxis sont tellement peu cher qu'il serait dommage de s'en priver ;-)

Un peu stressant

Nous sommes un peu stresses car hier soir en voulant mettre le billet de notre journee, le disque dur ne fonctionnait plus....

Et malheureusement toute nos photos sont sur ce disque...

On attend donc d'etre chez Mathieu et Elodie pour avoir un ordi en francais pour essayer de resoudre le probleme...

On croise les doigts...

Petit aperçu de notre futur voyage

Cela fait maintenant un peu plus de 2 semaines que Elodie et Mathieu sont arrivés en Chine. Ils ont pu commencer à s'installer et à prendre leurs repères dans ce nouveau monde où tout est à découvrir. Tout n'est qu'émerveillements et surprises.

Voici donc un petit aperçu de ce que nous devrions découvrir dans une dizaine de jours...

Petite pensée...

.... à Elodie & Mathieu qui viennent d'arriver en Chine.

Je me demande ce qu'ils font, où ils vont dormir, et j'essaye de m'imaginer ce qu'il se passe dans leur tête.

J'espère avoir rapidement de leurs nouvelles...

Affaire à suivre...

Retour sur l'origine de notre voyage

Qui n’a pas rêvé un jour de partir à l’autre bout du monde, de faire une parenthèse dans sa vie pour aller découvrir une autre culture, une autre façon de penser, d’autres paysages. Nous avons tous à un moment ou à un autre voulu décrocher pour se plonger dans un monde lointain et inconnu. Mais bien souvent l’inconnu nous fait peur. La peur de perdre ses repères nous résigne généralement à ne pas franchir le pas et à rester dans notre univers, en nous contentant de voyager à travers des reportages ou des livres. Ce qui nous manque pour se décider et se lancer dans l’aventure, c’est un déclic ou un signe extérieur : ce petit plus qui nous pousse à prendre nos valises et a les poser loin, en terre nouvelle.

Et bien nous, nous avons eu la chance d’avoir ce coup de pouce du destin. En effet, Elodie (l’amie du cousin d’Aurélie) part 6 mois en Chine, et plus particulièrement à Guangzhou (Canton), pour faire ses études. Ainsi, lors d’une discussion avec Elodie et le cousin d’Aurélie (qui la suit dans ces 6 mois d’expatriés), l’idée nous est venue d’aller les voir, mais surtout de partir à la découverte de ce fabuleux pays.

De ce fait, nous avions eu notre déclic et le projet était lancé : 5 semaines pour s’immerger dans ce monde si différent du notre, pour découvrir une nouvelle civilisation avec ses us et coutumes. Mais avec ce projet, naissaient en nous une multitude de questions : qu'attendons nous de ce voyage dans une civilisation qui diffère en tout point de notre culture occidentale ? Cela va t-il changer la vision que nous avons de notre style de vie ? Et surtout, comment découvrir en 5 semaines, un pays vaste comme 17 fois et demie la France ?

Un seul voyage ne suffira certainement pas pour connaître toutes les richesses d'un des plus vieux berceaux de la civilisation du monde. Mais dans tout les cas, nous ne serons plus les même après ce voyage initiatique en Chine…

Quand partir ?

Donc on va partir à Canton ça c’est sûr !

Mais maintenant il reste quand même quelques points à régler du genre : combien de temps allons-nous partir ? A quelle époque ?

Nous devons concilier nos envies personnelles, notre travail, et les disponibilités d’Elodie vis-à-vis de ses études pour qu’on puisse faire un maximum de choses avec eux une fois sur place..

Ensuite entre en jeu le prix des billets qui varie beaucoup d’un mois à l’autre, voire d’un jour à l’autre…

Enfin nous trouvons des dates qui conviennent à tous : ce sera du 10 septembre au 15 octobre 2007 soit un séjour de 35 jours avec environ 2 jours de transport.

Il n'y a plus qu'à trouver les billets d'avion.

- page 1 de 2