Mot clé - aéroport

Fil des billets

Maman, j'ai raté l'avion

Depuis qu'on est en Chine, on a pris à plusieurs reprise l'avion. Nous commencions à bien connaître la route pour aller jusqu'à l'aéroport : entre 30 et 40 min selon l'heure et les ralentissements sur l'autoroute...

Donc hier soir, nous partons vers 21h30 pour prendre notre avion à 23h20. On prend le premier taxi qui passe, et nous voilà partis pour l'aéroport, après avoir refusé la proposition du taxi qui voulait qu'on paie un fofait et non au compteur. On est bien déçus de partir, mais bon on a pas trop le choix...

Mais à peine est on partis, que le taxi prend une route inhabituelle... Le stress monte d'un cran, d'autant plus que nous cumulons les feu rouge alors que sur le chemin "normal" il n'y en a pas... On lui redit bien qu'on veut aller à l'aéroport et qu'on est pressés, mais cela à pas l'air de l'affoller... Il rigole même...

Comme si nous n'avions pas ppris assez de retard avec les détours du taxi, nous sommes bloqués dans des bouchons : 2kms où on avance au pas... Le stress est au max car l'heure tourne irrémédiablement... Nous finissons tout de même par arriver à l'aéroport. On saute du taxi, on attrape un chariot pour mettre tout nos bagages (une énorme valise et deux gros sacs plus un bagage à mains), et on court au guichet pour s'enregister. Malheureusement le guichet a fermé il y a tout juste 10min. On essaie alors de négocier avec le personnel de l'aéroport pour nous prendre tout de même car nous étions en retard à cause du taxi et des bouchons. Mais rien n'y fait : nous ne décollerons pas ce soir :-(

Après un petit temps pour accuser le coup, nous voyons avec les personnes de l'aéroport pour trouver une solution. Résultat : nous prenons un autre avion dans 24h... Il ne nous reste donc plus qu'à retourner chez Elodie & Mathieu pour attendre ce prochain départ.

Cette fois, nous allons arriver très en avance pour avoir ce vol qui part à 00h50 (18h50 heure de Paris).

PS : cette journée supplémentaire en Chine nous aura tout de même couté 400€ :-( Ca fait un peu cher pour avoir un peu de rab...

Le parc aquatique de Chimelong

A Canton, le ciel est rarement bleu azur. Mais par contre la chaleur est toujours la : generalement, le termometre depasse facilement les 30 degres. Merci la pollution :-( En plus de cela, le taux d'humidite est souvent eleve, ce qui fait qu'on est vite en transe, meme sans faire grand chose.

Ainsi, aujoud'hui on a voulu se faire une journee fraicheur en allant dans l'un des plus grands parcs aquatique chinois : Chimelong. Il se situe a la sortie de la ville. Le temps d'enfiler les maillots de bains, de prendre une serviette, et nous voila dans le metro pour rejoindre le temple des toboggans aquatiques.

A notre arrivee, le parc nous parait ferme : en effet, aucune file d'attente a l'entree. Apres avoir pris nos billets, nous entrons. Nous avons alors l'impression d'avoir loue le parc pour nous et 2/3 chinois. Il y a plus de personnel de Chimelong que de touristes... ;-) Dans tout les cas, toute les attractions sont ouvertes et c'est bien le principal.

Depuis notre arrivee en Chine, nous avons ete habitue a la demesure. Et bien ici, c'est pareil : les Walibi ou autre Aqualand peuvent retourner se coucher a comparer de Chimelong. Les toboggans sont tous plus grand et plus impressionnant les uns que les autres.

Pour le premier que nous faisons, nous embarquons a trois dans un meme boue. Apres quelques virages, nous voila lance dans une descente vetigineuse qui s'acheve par une remonte a la vertical : frissons garantis.

Et ce n'est pas avec les suivants que l'adrenaline va redescendre : course en ligne sur des tapis dans des toboggans totalement obsur, toboggans traditionnels defiant les lois de l'apesanteur, courses effreinees sur des boues biplace.

Seul un bon jus de coco sur la plage de l'immense piscine a vague nous permet de retrouver un peu de calme, le temps d'une seance bronzette.

Malheureusement, le temps passe toujours aussi vite en Chine : il est l'heure pour nous de rentrer pour finaliser nos sacs et filer a l'aeroport. Nous abandonnons Elodie et Mathieu, qui veulent encore profiter du parc, et nous reprenons le metro pour rentrer. Nous finissons rapidement nos sacs et nous sautons dans un taxi pur aller a l'aeroport, direction Guillin. Nous commencons a bien connaitre cette route ;-)

Apres 1h de vol, nous atterissons a Guillin vers 21h45. Nous prenons alors une navette pour rejoindre le centre ville et trouvons assez rapidement un endroit ou poser nos affaires, une charmante auberge de jeunesse ou se croisent de nombreux routards venus de tous horizons.

Pour finir cette longue journee, nous allons faire un tour sur le marche de nuit qui est juste a coter de l'AJ et flanons un peu dans les rues pietonnes environantes avant de retourner a l'hotel pour une bonne nuit.

Le quartier musulman

Ce matin nous decidons de ne pas mettre de reveil car nous souhaitons reprendre des forces pour le reste de notre sejour. Quand je me reveille, il est 9h, je pars reveiller les troupes.

Puis nous dejeunons et flanons tranquillement dans le salon de l'AJ. Nous nous y sentons vraiment bien. Nous profitons d'avoir Internet pour prendre des nouvelles de la France. Quelle nouvelle : l'equipe de France de rugby a battu les All Black ;-)

Vers 12h, nous partons a la decouverte du quartier Hui. Les Hui sont une ethnie musulmane chinoise. Ce sont de grands marchants, ils sont installes depuis des lustres aux quatre coins de l'empire du Milieu et evidemment a Xi'an, la ou demarrait l'antique route de la soie.

Le decor est impressionnant : des ventilos bricoles rafraichissent les viandes, aspirent les fumees des brochettes mises a griller. Julien teste un petit Kebab a la chinoise : pas mauvais mais tres epice !!

Un peu plus loin nous empruntons une route couverte : c'est le repere d'une floppee ininterrompue de boutiques de souvenirs et d'etales empietant sur le passage. Nous en profitons pour faire quelques achats, fort bien negocies.

Nous avons meme le plaisir de gouter du bon the chinois lorsqu'Elodie et Mathieu s'arretent acheter leur the.

Cette route conduit a la Grande Mosquee. C'est une mosquee qui date de l'an 742, c'est la plus importante de Chine pour son rayonnement spirituel, dit-on, c'est aussi, apres celle de Canton, la plus ancienne.

D'apres la desciption du routard, nous etions impatient de la visiter, et pensions en avoir pour longtemps pour faire le tour. Or se ne fut pas le cas !

C'est une jolie mosquee ou l'art chinois est bien present (voir trop) et nous n'avions pas l'impression d'etre au sein d'une mosquee. Et la visite fut rapide : seulement 45min car il n'y avait que quatre cours interieures et des pavillons quasi vides.

Seul la salle de prieres me rappelle une mosquee. Nous avons eu le droit qu'a une vue de l'exterieur car les non-musulemen n'ont pas le droit d'y penetrer. C'est elle qui ferme de toute sa largeur l'enceinte de la mosquee. Les murs sont recouvert de tuiles vernies de vert (couleur de l'islam) et elle peut contenir plus de 1000 personnes. De beau panneaux de bois sculptes, accroches aux murs, illustrent les scenes du Coran.

Ainsi se fini notre periple de 9 jours. Nous prenons un taxi qui nous conduit a l'aeroport : direction Canton.

Une fois a l'appart, nous sommes deja nostalgique. Nous decidons alors de visionner les photos de ce magnifique voyage.

Preparation de notre periple

Ce matin, Julien se leve tot car il faut aller a la banque pour changer nos euros. Nous n'aurons pas assez pour notre periple.

Elodie se leve aussi pour aller a l'ecole, quand a Mathieu et moi, on reste tranquillement au lit :-)

Une fois levee, j'en profite pour preparer mon sac. Puis, c'est l'heure d'aller manger.

Nous decidons d'aller dans un resto "europeen" a Carrefour.

Dans la galerie marchande, nous nous arretons sur un stand de fauteuils massants. C'est trop fort, ils massent de la tete aux pieds. J'aimerais bien en avoir un dans notre salon !!!

De retour a l'appart, nous quittons les garcons (qui n'ont pas fini leur sac...) pour aller faire un petit massage dans un institut juste en bas de chez Elodie et Mathieu (il nous reste 2h avant de prendre l'avion et les fauteuils nous ont donne des envies !!)

Nous choisissons un massage de 60min pour 50 yuans soit 5 euros. Un pur bonheur : un massage integral de dos et de face.

Ensuite, nous retrouvons les garcons et quittons l'appart direction l'aeroport pour notre periple de 9 jours qui debute par 3 jours a Shangai.

Retour a Canton via Kunming

Notre boucle dans le Yunnan touche a sa fin. En effet, nous rentrons aujourd'hui sur Canton. Nous quittons donc les montagnes et le charme de Dali en bus direction Kunming, la captitale du Yunnan. Le temps est aussi gris qu'hier et une legere brume tombe sur la ville. C'est le temps ideal pour faire 5h de bus : au moins nous n'avons pas l'impression de perdre notre temps dans les transports.

Ainsi, nous arrivons en debut d'apres midi a Kunming et nous decidons de partir a la decouverte du marche aux fleurs et aux oiseaux avec les sacs sur le dos. Il s'agit d'un ancien quartier de ville ou le beton n'a pas encore reussi a s'imposer face aux anciennes maisons au toit herbeux. Cela ressemble a une animalerie geante. De nombreux chinois sont amasses dans la rue pour vendre aux passants leur poissons, oiseaux, souris ou autre serpents et migales. On y trouve aussi toute sorte de souvenirs et bazar typiquement chinois.

Puis, nous continuons notre ballade dans le quartier voisin. Ici, les building sont rois. Des rue pietonnes regorgeant de galleries marchandes se faufillent au milieu de ces derniers. Nous sommes cette fois dans le nouveau Kunming qui abrite le centre economique de la ville.

Apres 3h de promenade dans les differents quartiers du centre ville, les sacs commencent a peser un peu. Nous decidons donc de prendre un taxi pour rejoindre l'aeroport car notre vol de retour sur Canton est a 19h50. Un dernier coup d'oeil sur la ville et la region du Yunnan et l'avion decolle.

Nous atterissons vers 22h a Canton. Le changement de climat est saisissant. A peine sorti de l'avion, la chaleur est etouffante : nous allons vite oublier la fraicheur des soirees du Yunnan.

Nous recuperons rapidement nos sacs et nous prenons un bus pur rejoindre le centre ville. De la, nous faisons nos faineants (8 jours de periples ca fatigue un peu...) et nous prenons un taxi pour faire le dernier kilometre qui nous separe de la residence de Mathieu et Elodie. Les taxis sont tellement peu cher qu'il serait dommage de s'en priver ;-)

Notre voyage

Un petit retour sur notre voyage...

Dimanche 9 septembre : nous sommes partis à 14h20 d'Aix les Bains en train, et arrivés à Paris à 17h15. Puis, nous avons pris la navette gratuite direction la chambre d'hôtel. Durée du trajet 15min donc nikel pour le lendemain, on pourra dormir un peu plus longtemps... :-)

Après un repas rapide mais pas mauvais, retour à la chambre d'hôtel pour une bonne nuit avant notre départ... Lundi ENFIN le jour J : le reveil sonne à 8h45, vite on se lève pour aller prendre le petit déjeuner et ensuite la navette pour être à l'heure pour l'embarquement.

10h15 nous arrivons à l'aéroport Roissy Charles de Gaulle, c'est impressionnant, rien à voir avec l'aéroport de Lyon... Ensuite, passage à l'enregistrement des bagages, l'embarquement, puis les douanes : tout s'est bien passé, maitenant il n'y a plus qu'à attendre l'avion.

11h15, nous embarquons. Un petit tour en bus pour rejoindre l'avion. Juste un mot me vient à la tête quand je rentre dans l'avion : IMPRESSIONNANT !!!

Dans l'avion, pas de problème mis à part mon voisin de derrière qui me donne regulièrement des coups de genoux dans mon siège et Julien qui se plaint régulièrement : j'ai pas de place, j'ai mal à la tête, je me sens vraiment pas bien... lol

5h50, nous attérissons. Passage obligé : contrôle des passeports, des visas et contôle des douanes.

Et voilà Mathieu nous attend avec son petit costume et son chapeau chinois.

Fin du périple en train

Cette fois la logistique est bouclée pour l'aller et le retour en Chine. Car nous venons de réserver nos billets de train qui nous ramèneront en Savoie après avoir atterri à Paris.
Ce dernier périple en train marquera la fin de notre voyage initiatique en Chine. Je vous avoue qu'on est vraiment pas pressé de le prendre ce train...

Tant qu'on y est ....

Après la réservation des billets de train, j'ai réservé l'hôtel...

J'ai choisi un hôtel "classique", pas trop cher et surtout près de l'aéroport... Il s'agit d'un Formule 1. Mais le gros avantage de cet hôtel, c'est qu'il propose une navette gratuite hôtel/aéroport, donc moins de fatigue le jour J.

Petit résumé : arrivée Gare de Lyon le 9 septembre à 17h11, ensuite il nous faudra environ 1 heure de transport en commun pour arriver à l'hôtel. Puis le lendemain, environ 20 min avec la navette mise à disposition par l'hôtel pour rejoindre l'aéroport pour un décollage direction.....CANTON !!!!!

Cette fois la logistique est rodé pour le départ. Il ne reste plus qu'à prévoir le retour. Mais là c'est une autre histoire...