Mot clé - barberaz

Fil des billets

On parle de nous

Comment bien finir une semaine de travail : en prenant son vendredi pour aller au snow. Avec le beau temps, cela ne peut pas se refuser même si les conditions de neige ne sont pas optimum. Une bonne journée de glisse intense avec Jo et Antoine, rien de tel pour vous fatiguer un homme.

Ainsi, en rentrant à l'appart, le premier réflexe a été de prendre le courrier, de se poser dans le canapé et de voir ce que notre ami le facteur nous a apporté. Entre les publicités, les programmes municipaux et les abonnements Bayard se cache le bulletin municipal 2008 de Barberaz.

Je le parcours rapidement, mais mon œil est tout d'un coup attiré par une photo. Un sourire sorti de nul part commence à pointer sur mon visage : je viens de reconnaitre une de nos photos de Chine : le portrait d'une fillette dont nous avons fait la connaissance durant notre croisière entre Guillin et Yangshuo au milieu des pains de sucre. Elle est trop mignonne :-) En fait il y a 3 autres de nos photos pour accompagner un article qui parle des bourses jeunes et de notre voyage en Chine.

Article Barberaz 2008

Cela fait plaisir que notre commune parle de notre voyage pour promouvoir une belle action qui incite les jeunes à partir à la découverte des richesses de notre planète.

En tout cas, le clin d'œil est sympa car nous avions découvert le programme des bourses jeunes dans ce même bulletin en juin dernier. Et maintenant, c'est notre voyage qui est mis en avant pour parler de ces bourses.

La boucle est bouclée ;-)

Déjà 3 mois

Quand on repense à notre voyage c'est ce que l'on se dit : déjà 3 mois...

Ce voyage a changé notre vision des choses. Même si malheureusement, nos habitudes d'occidentaux ont vite repris le dessus, c'est souvent qu'on se dit : franchement par rapport à la Chine on n'a pas à se plaindre...

Les paysages, les rencontres, les mésaventures qui nous sont arrivés resterons à jamais gravé dans nos têtes et surtout dans nos cœurs.

Partir à la découvert d'un pays avec une culture si différente est une chose extraordinaire : je souhaite à tout le monde de vivre ça un jour dans sa vie.

Il est clair qu'un voyage comme celui-là coûte relativement cher - bien qu'avec toute les activités qu'on a faite et la durée de notre voyage, cela est plus intéressant que 5 semaines dans un bungalow sur la côte d'azur ;-) - et c'est pour cela que nous tenions à remercier le soutien de la communauté de commune de Chambéry qui nous a accordé une aide via les bourses jeunes.

C'est d'ailleurs dans ce but que nous "travaillons" actuellement sur la présentation de notre voyage en réalisant un DVD de l'ensemble de nos photos et en préparant une expo photo de nos rencontres et des paysages qui nous ont émerveillé. Ce retour sera fait auprès des écoles de Barberaz (après validation de celles-ci). Notre expo photo sera présentée à la bibliothèque de Barberaz puis au Scarabée à Chambéry le Haut.

Et bien évidemment nous serons présent à la LAMBITEUF pour partager avec vous nos découvertes asiatiques...

A nous les bourses Jeunes

On est donc arrivé un peu avant 18h30 au rendez vous pour notre soutenance. Après une petite attente le temps que la personne précédente finisse son entretien avec le jury, c'est à nous d'entrer en scène. Une petite pointe de stress a fait son apparition dans les dernières minutes du fait qu'on avait pas trop pris le temps de bien préparer nos discours.

Après une présentation des 4 membres du jury (effectif limité à cause des congés), nous commençons la présentation de notre projet en Chine. Après une quinzaine de minutes, le jury nous demande de sortir le temps de la délibération. Le stress monte d'un cran...

... 5 minutes plus tard, Philippe nous demande de revenir pour le verdict : le jury a été convaincu de notre motivation et de notre préparation, il nous accorde donc les Bourses Jeunes. Joie suprême (ou presque) : cela permettra d'alléger notre apport personnel et nous permettra de profiter au mieux de ce voyage.

Merci à l'AQCV, aux membres du jury et merci à Philippe pour le soutient que tu nous as apporté tout au long de ce montage de dossier.

On ne manquera pas de pensez à vous une fois en Chine ;-)

Un blog, pourquoi pas

Cela fait un petit moment qu'on pas pas avancé sur notre projet. Mais c'est pas pour autant que l'idée nous est sorti de la tête : en effet, comment oublier un tel projet d'évasion. D'ailleurs les jours défilent tellement vite (même avec le temps d'automne qu'on a actuellement) qu'on se rapproche doucement du départ : dans un peu plus de 2 mois, on sera à 8200kms de la Savoie, perdu au milieu de millions de chinois.

C'est donc pour cela que nous nous sommes remotivés pour travailler sur notre dossier des Bourses Jeunes. Car si on souhaite boucler pour présenter au jury début août, il ne faut plus qu'on traine. Ainsi, ce midi j'ai envoyé aux différents membres du jury un mail pour les informer de notre projet de découverte de la Chine au mois de septembre. Dans ce mail, on présentait aussi notre envie de faire vivre aux habitants de la communauté de commune de Chambéry notre voyage à travers notre carnet de voyage sur internet. Cela serait ainsi notre retour d'expérience que nous partagerions au jour le jour. On y consignera nos découvertes et nos états d'âme, nos photos et vidéos.

Cela sera une sorte de passerelle entre le nouveau monde et notre vieux continent.

Rencontre avec Philippe des Bourses Jeunes

Voilà une dizaine de jours que nous avons appris qu'une Bourse Jeune est offerte pour des projets solidarité ou culturel. Mais pour cela il faut constituer un dossier qu'il faudra défendre devant un jury. Malgré la documentation récupérée à la mairie de Barberaz, nous avons un peu de mal à nous lancer : Par où commencer ? Que doit-on mettre dans ce dossier ? En fait, la peur de ne pas avoir un dossier béton fait qu'on se pose des questions. C'est donc pour cela que ce soir on a décidé d'aller voir directement la personne responsable des Bourses Jeunes.

Nous arrivons donc vers 19h à l'association pour rencontrer Philippe Amor. Il nous présente alors le principe et le fonctionnement des bourses ainsi que les critères d'attribution. La discussion s'engage : le contact passe bien. Philippe montre un réel intérêt pour les projets de voyage jeunes. Il nous met alors en relation avec différentes personnes du Conseil Général, de notre commune de Barberaz ou d'associations aidant les jeunes à concrétiser leur projet. Il nous donne d'ailleurs tellement d'infos pour nous aider qu'il est parfois difficile de tout noter sans rien oublier.
En tout cas, il nous conforte dans notre projet, et à force de discussion, on se projette encore plus dans ce périple . Il fait ainsi emmergé des questions que nous ne nous serions peut être pas posées aussi clairement : qu'attendons nous de ce voyage dans une civilisation qui diffère en tout point de notre culture occidentale ? Cela va t-il changer la vision que nous avons de notre style de vie ? Vaut-il mieux utiliser des baguettes ou des couverts traditionnels pour manger ? :-)

Après environ 1h30 d'échanges très interessant, on repart avec toutes les informations dont nous avions besoin pour monter un dossier solide pour décrocher ces Bourses Jeunes. Et même mieux, nous avons plusieurs contacts à lancer qui pourraient nous aider aussi bien financièrement qu'utilement.
En résume, on est plus motivé que jamais : merci Philippe ;-)

Un rêve, un projet, la réalité ...

... telle est l'accroche de ces Bourses Jeunes.

C'est donc à la mairie de Barberaz que j'ai pu avoir un début d'information sur ces bourses. En fait, ces bourses sont un soutient aux initiatives des jeunes entre 16 et 26 ans (je suis juste dans la fourchette :-) ) qui ont un projet de voyage et de découverte du monde. Pour cela 2 conditions : remplir et présenter devant un jury un dossier détaillant notre voyage et son budget, et à notre retour présenter notre voyage dans la commune de Barberaz.

A nous maintenant de monter ce dossier de candidature et de le présenter au mieux pour décrocher ce petit coup de pouce.

Une bonne surprise

Le mois de mai est toujours le mois le plus agréable de l'année. En effet, avec tous les ponts, il suffit de poser 1 ou 2 jours de congés pour avoir une semaine de repos. C'est ainsi qu'aujourd'hui je ne travaille pas (enfin presque pas malgré des relances de clients pour un projet urgent). Toujours est-il que j'ai prévu de pas faire grand chose histoire de bien en profiter. D'ailleurs Cédric arrive ce weekend : je vais en profiter pour m'entrainer un peu à PES.

Entre deux défaites (ou plutôt deux coupures de réseau), je vais me dégourdir les jambes en allant chercher le courrier. Comme d'habitude, pas grand chose d'intéressant : pub, pub et le journal d'information de Barberaz... Les pubs sont vite jetées à la poubelle, et je parcours en vite fait le journal de la commune.

Entre l'édito de monsieur le maire et l'annonce des prochaines manifestations, un encart retient mon attention : "Bourses jeunes". Une association de la communauté de commune de Chambéry propose des bourses aux jeunes ayant un projet de voyage. Tiens, cela pourrait correspondre à notre projet de découverte de la Chine. Ni une, ni deux, j'essai de joindre le numéro indiqué. Malheureusement, personne ne répond : ils font peut être le pont comme moi ;-)

C'est pas grave je vais tenter directement à la mairie de Barberaz. Cette fois quelqu'un est là pour répondre : la personne me conseille de passer en mairie récupérer une documention qui explique le fonctionnement de ces bourses. Me voilà donc parti en vitesse à la mairie pour récupérer ce fascicule avant la fermeture...

Passage express à la mairie

... pour faire nos passeports.

Mais avant cela passage obligé par Carrefour pour faire nos photos d'identité et par le bureau de tabac pour l'achat des timbres fiscaux.

Ensuite direction la Mairie de Barberaz avec les différents documents nécessaires :

- deux photos d'identité de format 35 x 45 mm,
- un timbre fiscal de 60 €,
- une copie intégrale d'acte de naissance,
- un justificatif de domicile récent à son nom.

Voilà maintenant il n'y a plus qu'à attendre que l'administration fasse son travail...