Mot clé - bouddha

Fil des billets

La fete nationale

Ce matin nous allons visiter le temple du Bouddha de Jade.

C'est le plus celebre temple Bouddiste de la ville, encore habite par une centaine de moines. Il fut construit apres l'incendie, en 1917, d'un autre monastere pour accueillir la communaute orpheline, mais aussi pour recevoir deux statues de Bouddha en jade blanc rapportees de Birmanie en 1882 par un pelerin. Il est habite et servi par une communaute de moines bouddistes de l'ecole Zen.

Nous rentrons dans une cour interieure, embrumee par la fumee d'encens. Les gens s'y reunissent pour prier en agitant leurs batons d'encents.

Nous nous essayons a un 'rituel Bouddhiste' : lancer une piece dans un orifice situe en haut d'une stelle, cela porte chance si on y arrive.

Puis nous penetrons dans la salle de gauche, la salle des gardiens celestes, ou l'on peut decouvrir le Bouddha Sackamone avec ces accras. Au pied du Bouddha, de nombreux passants prient en s'agenouillant devant lui.

Nous avons la chance de suivre un groupe de francais avec un guide, nous en profitons pour avoir quelques infos precieuses sur les differentes pieces du temple. C'est tres interessant.

Au milieu des boutiques, on decouvre le Bouddha couche de 96 cm, puis au 1er etage - toujours avec le guide ;-) - on a pu admirer le celebre 'Grand Bouddha assis' : il mesure 2m de haut pour 1 tonne. Il se tient dans une petite salle dont les armoires renferment plus de 5000 livres sacres.

Une visite tres interssante et riche en signification pour tout les pratiquants du bouddhisme.

Ensuite nous prenons la direction de la vieille ville chinsoise. Le contraste est saisissant : ce petit quartier, 1.3 km d'est en ouest et 1.6km du nord au sud, de maison basses au sein d'une metropole envahissante !!

Au fil de notre ballade, nous arrivons dans la rue Fangbang Zhonglu. Il s'agit d'une rue traditionnelle chinoise, avec ses maisons basses aux toitures recourbees recouvertes de tuiles, aux facades blanches et aux poutres rouges. Cettre rue debute par une tres jolie porte chinoise a l'ancienne.

Au bout de la rue se trouve le jardin Yu. Nous decidons de nous y rendre car le quartier est rempli de touriste chinois venuent celebres la fete nationale du 1er octobre. Ce jardin chinois est l'un des trois plus beau jardin de Chine.

Le temps passe si vite ici, qu'il est deja l'heure d'aller manger. Mais avant, nous nous rendons sur le Bund pour reperer ou allait se derouler la fete nationale. Malheureusement, nous apprenons qu'il n'y aura ni animation, ni feux d'artifice. Pourtant beaucoup de chinois s'aglutinent sur le Bund. Mais pour quoi faire ?! Nous, nous sommes pret a faire la fete, nous avons meme achete des drapeaux chinois !!

Nous allons manger en nous disant qu'il est trop tot pour lancer les hostillites... Mais a la sortie du resto, nous sommes stupefait : aucune animation : juste des millions de chinois qui marchent dans la rue...

Nous sommes decus. Nous nous arretons boire un verre, puis nous rentrons nous coucher en agitant, au milieu de la foule, notre drapeau au couleur de la Chine.

Bonne fete nationale a toute la Chine !

L'autre face de Hong Kong

Hong Kong comprend 260 iles plus ou moins vastes et plus ou moins peuples. L'ile de Lantau est une de ces parcelles de terre qui surnagent, au coeur desquelles regnent encore le calme, la verdure et les traditions. Le contraste avec l'ile de Hong Kong est saisissant : tou y est moins extravaguant. Ainsi, nous avons gravit la colline abrute pour rejoindre le temple bouddhique Po Lin, afin d'y voir la statue geante de Bouddha en bronze dans la position du lotus.

C'est la plus haute de l'Asie du Sud Est (34m). La montee des 270 marches aqui permettent d'atteindre la statue offre une belle vue sur la vallee de Tung Chung.

Au retour, nous nous arretons dans un petit village de pecheurs tres pittoresque : Tai O. Les ruelles pietonnes et etroites desservent des dizaines de maisons sur pilotis. Dans ce village recule, nous n'avons plus du tout l'impression d'etre a Hong Kong : le superflus et l'exuberance ont laisse place a la simplicite et a la pauvrete.

L'ambiance est tres agreable et apaisante apres une journee passee dans le tourbillon de Hong Kong. Cependant, l'heure tournant et la soiree arrivant, nous devons reprendre le bus, pour franchir la colline, puis le metro (MTR) pour rejoindre Nathan Road sur Kowloon : nous devons y recuperer nos visas pour retourner en Chine ;-)

Une fois ces visas en poche, nous allons faire un tour au computer market, une sorte de building ou les seuls magasins present sont des boutiques d'informatique : le paradis pour les amoureux de processeurs, disques dur, ou autre periferiques en tout genre. On y trouve aussi toute sorte d'appareils photo ou camescopes numerique.

Les prix sont plus interessants qu'en France, sans pour autant etre l'affaire du siecle. Mais on se laisse tout de meme tenter par un disque dur externe, car sinon, nous ne pourrons ramener en France la multitude de photos que nous avons deja et que nous allons encore faire ;-)

La negociation a ete longue et seree. Ainsi, nous nous decidons pour aller faire une croisiere de nuit dans la baie de Hong Kong pour nous remettre de nos emotions, et surtout profiter une derniere fois de cette ville hors normes. Cette ballade en bateau est vraiment magnifique et nous permet d'approcher au plus pres les buildings illumines.

Malheureusement, toute les bonnes choses ayant une fin, nous rentrons manger un morceau avant de rejoindre notre chambre pour notre derniere nuit a Hong Kong.