Pekin est avant tout une ville d'histoire. Un dicton dit : 'Si tu veux voir la Chine de demain vas a Shanghai, mais si tu veux voir 1000 ans d'histoire vas a Pekin'.

Aujoud'hui, nous nous lancons donc a la decouverte de cette cite imperiale, ou le passe a laisse des empreintes profondes, des preniers empreurs chinois a Mao. Nous commercons donc notre visite par le lieu le plus connu de Pekin, la plus grande place du monde : la place Tian'anmen. Lorsque nous y arrivons, nous sommes stupefait de l'immensite : cette place est vraiment tres grande et nous avons vraiment l'impression d'etre perdu au milieu de tout ces chinois rassembles en ce lieu symbolique.

Apres avoir repris nos esprits, nous avancons un peu en nous frayant un chemin pour faire face a un autre symbole de Pekin : la porte de la Paix Celeste. Il s'agit de l'entree sud de la fameuse et mysterieuse Cite interdite, ou Mao proclama la republique populaire de Chine. C'est au dessus de cette porte que trone le portrait immense de Mao, que nous retrouvons sur nombre de cartes postales.

Nous suivons la foule de touristes chinois pour passer cette premiere porte qui mene a une esplanade. Nous nous trouvons alors sur une esplanade : l'antichambre de la Cite interdite. Il nous reste une derniere porte a franchir pour penetrer au coeur de la Cite : la porte du midi (porte Wumen). C'est le dernier rempart qui nous separe du centre du monde, d'apres la philosophie des empreurs chinois.

Apres avoir pris nos billets et des audioguides en francais, nous entrons par la porte centrale, que seul l'empreur pouvait utiliser de son temps. Et la, une nouvelle fois, nous sommes ebahis. La place sur laquelle nous sommes est une nouvelle fois immense.

La place est entourree de multiples palais ou portes menant vers de nouvelles esplanades. Ce lieu est vraiment mysterieux et semble renfermer toute l'histoire de la Chine. Etre ici, me parait vraiment symbolique et important pour toute personne qui souhaite decouvrir la Chine et sa culture.

Nous poursuivons la visite en ayant parfois quelques explicaions lorsque l'audioguide a envie de parler. Mais cela n'enleve rien a la beaute du lieu.

Nous terminons notre decouverte par une note buccolique avec les jardins imperiaux qui respectent en tout point l'art du jardin chinois.

A notre sortie de la Cite interdite, nous allons rendre nos audioguides qui devaient avoir une extinction de voix vu le nombre d'explication que nous avons eu. Par contre, nous, nous avons eu de la voix (surtout Elodie) pour leur dire notre mecontenement. Ainsi, apres 20min de discussion en anglais, chinois, francais et gestuelle, et la venue du responsable, nous obtenons reparation et remboursement : en Chine, tout se discute, se marchande et se negocie. Nous avons donc bien pris le pli ;-)

Cette visite de la Cite interdite nous a vraiment plus et nous decidons donc de prolonger ce moment en partant a la decouverte de la Colline du Charbon qui est dans le prolongement de la Cite. Cette colline artificielle, s'elevant a 108m, fut edifiee avec l'apport de la terre du creusement des douves. Elle est censee proteger la Cite des mauvais esprits venant du nord. Seul l'empreur avait le droit d'y aller pour se reposer. Mais de nos jours, nombre de touriste s'y pressent pour acceder a son sommet et ainsi surplomber la ville et la Cite interdite.

De retour au pied de cette colline artificielle nous sommes accostes par des chinois qui veulent nous faire visiter les hutong : ces vieux quartiers traditionnels qui subsistent face au betonnage massif. Nous nous laissons tentes et nous voila embarques sur deux pousse-pousse.

Ce moyen de locomotion est vraiment le plus adapte pour se faufiler dans les dedales de ruelles toute plus petite les unes que les autres. Nos guides locaux nous emmenent ainsi au plus profond de Pekin. Nous sommes bien loin du faste de la Cite interdite : dans ces hutong, des dizaines de familles s'entassent dans des maisons etriquees. Nous resentons bien la pauvrete de ces personnes.

La journee etant deja bien avancees, nous commencons a prendre le chemin du retour en nous dirigeant vers notre quartier. Sur le chemin, nous nous arretons dans un petit restaurant chinois.

Arrives a notre hotel, nous finissons tranquillement la soiree autour d'un jeu de carte et allons nous choucher pas trop tard car demain est un grand jour : nous partons pour decouvrir un autre symbole de la Chine : la Grande Muraille.