Mot clé - shanghai

Fil des billets

La fete nationale

Ce matin nous allons visiter le temple du Bouddha de Jade.

C'est le plus celebre temple Bouddiste de la ville, encore habite par une centaine de moines. Il fut construit apres l'incendie, en 1917, d'un autre monastere pour accueillir la communaute orpheline, mais aussi pour recevoir deux statues de Bouddha en jade blanc rapportees de Birmanie en 1882 par un pelerin. Il est habite et servi par une communaute de moines bouddistes de l'ecole Zen.

Nous rentrons dans une cour interieure, embrumee par la fumee d'encens. Les gens s'y reunissent pour prier en agitant leurs batons d'encents.

Nous nous essayons a un 'rituel Bouddhiste' : lancer une piece dans un orifice situe en haut d'une stelle, cela porte chance si on y arrive.

Puis nous penetrons dans la salle de gauche, la salle des gardiens celestes, ou l'on peut decouvrir le Bouddha Sackamone avec ces accras. Au pied du Bouddha, de nombreux passants prient en s'agenouillant devant lui.

Nous avons la chance de suivre un groupe de francais avec un guide, nous en profitons pour avoir quelques infos precieuses sur les differentes pieces du temple. C'est tres interessant.

Au milieu des boutiques, on decouvre le Bouddha couche de 96 cm, puis au 1er etage - toujours avec le guide ;-) - on a pu admirer le celebre 'Grand Bouddha assis' : il mesure 2m de haut pour 1 tonne. Il se tient dans une petite salle dont les armoires renferment plus de 5000 livres sacres.

Une visite tres interssante et riche en signification pour tout les pratiquants du bouddhisme.

Ensuite nous prenons la direction de la vieille ville chinsoise. Le contraste est saisissant : ce petit quartier, 1.3 km d'est en ouest et 1.6km du nord au sud, de maison basses au sein d'une metropole envahissante !!

Au fil de notre ballade, nous arrivons dans la rue Fangbang Zhonglu. Il s'agit d'une rue traditionnelle chinoise, avec ses maisons basses aux toitures recourbees recouvertes de tuiles, aux facades blanches et aux poutres rouges. Cettre rue debute par une tres jolie porte chinoise a l'ancienne.

Au bout de la rue se trouve le jardin Yu. Nous decidons de nous y rendre car le quartier est rempli de touriste chinois venuent celebres la fete nationale du 1er octobre. Ce jardin chinois est l'un des trois plus beau jardin de Chine.

Le temps passe si vite ici, qu'il est deja l'heure d'aller manger. Mais avant, nous nous rendons sur le Bund pour reperer ou allait se derouler la fete nationale. Malheureusement, nous apprenons qu'il n'y aura ni animation, ni feux d'artifice. Pourtant beaucoup de chinois s'aglutinent sur le Bund. Mais pour quoi faire ?! Nous, nous sommes pret a faire la fete, nous avons meme achete des drapeaux chinois !!

Nous allons manger en nous disant qu'il est trop tot pour lancer les hostillites... Mais a la sortie du resto, nous sommes stupefait : aucune animation : juste des millions de chinois qui marchent dans la rue...

Nous sommes decus. Nous nous arretons boire un verre, puis nous rentrons nous coucher en agitant, au milieu de la foule, notre drapeau au couleur de la Chine.

Bonne fete nationale a toute la Chine !

Le Shanghai des concessions etrangeres

Dans les annees 1930, Shanghai etait divise en concessions : des morceaux de terre de quelques centaines d'hectares au depart, de plus en plus etendus par la suite, "concedes" aux etrangers. La ville etait partagee de fait en trois parties : la vieille ville chinoise, la concession internationale administree par les Britaniques, Americains et Japonais, et ... la concession francaise.

Ainsi ce matin, apres avoir un peu trainé a l'hotel pour récuperer un peu, nous partons a la conquête de l'ancienne concession française. La rue principale, l'avenue Huaihai, qui constitue les grands boulevards de Shanghai, ressemble à s'y méprendre à une avenue parisienne. De grands platannes bordent l'avenue et cachent parfois de belle facades française. On y trouve même des boutiques au nom bien français.

Au détour de cette rue considerée comme la "vitrine" commerciale la plus luxueuse de la ville, nous passons tout près du site de la premiere reunion du Parti Communiste chinois : une maison de brique noire réhaussée de rouge, très bien restaurée. Le 23 juillet 1921, le Parti Communiste chinois y fut fondé dans la clandestinite par le jeune Mao Zedong.

Puis nous prenons le métro pour rejoindre le sud de la ville et les quartiers plus pauvre. La différence avec la concession française est saisissant : ici les commerces sont beaucoup plus traditionnels et semble inchangés depuis une éternité.

On est bien loin du superflu et du royaume de l'apparence qui règne sur le Bund ou la ville nouvelle de Pudong.

En fin d'après midi, nous reprenons le métro pour rejoindre le quartier de notre hôtel. Après un bon repas aux saveurs bien chinoise, nous rentrons à notre hôtel et nous finissonstranquillement la soirée autour d'un jeu de carte dans notre "salon privé" ;-)

A la decouverte de Shanghai

A peine nous arrivons dans une nouvelle ville que nous preparons deja notre voyage vers la prochaine etape.

Ainsi, apres une bonne nuit de sommeil, nous partons en taxi direction la gare, pour prendre nos billets de train pour Pekin. Du peu que nous voyons, la ville nous parait immense et bouillonnante. Il est tot et pourtant la grande place devant la gare centrale est deja bondee.

Les chinois sont tous (ou presque) sur le depart pour profiter de la "golden week" : la semaine de conges annuels chinoise. Par contre, de notre cote, nous rencontrons quelques difficultes : il n'y a plus de place dans les trains en partance de Pekin.

Nous nous rabattons donc sur l'avion. Et au final, apres de multiples rebondissements et une tres longue negociation (1h30) au siege de la centrale qui s'occupe de la reservation des billets en ligne, nous avons les billets d'avion au meme prix que le train, mais au lieu de 15h, notre voyage ne durera que 1h50 ;-)

Pour nous remettre de nos emotions, nous decidons d'aller sur le Bund, le coeur commercial et financier de Shanghai, sur la rive ouest de la riviere Huangpu. Il s'y dresse les plus belles facades du Shanghai des annees folles.

C'est la ballade favorite des habitants de la ville et des touristes, d'autant plus qu'elle offre une vue superbe sur la riviere, le port et la ville nouvelle de Pudong.

On se croirait presque a Hong Kong, mais ici la touche chinsoise y est plus presente.

Puis nous prenons un ferry pour effectuer la traversee de la riviere et rejoindre la ville nouvelle de Pudong.

Sur cette rive, jusqu'en 1990, tout n'etait qu'une paisible terre agricole. En moins de 10 ans, face aux vieux immeubles du Bund, une ville nouvelle est sortie de terre. Des grattes-ciel aux formes futuristes et des tours de verre et d'acier ont ete contruites a une vitesse vertigineuses : l'equivalent de sept quartiers de la Defense...

Pour mieux apprecier le gigantesque de cette ville, nous grimpons au 88eme etage de la tour Jinmao, le symbole du renouveau economique de Shanghai. Du haut de ses 420,50m (4eme tour, la plus haute du monde), la vue est imprenable : la ville semble s'etendre a perte de vue.

De retour au sol, nous retournons sur la promenade du Bund afin de profiter du spectacle offert par l'illumination des monstres d'acier, verre et beton de Pudong. Lorsque ces tours revetissent leurs habits de lumiere a la nuit tombee, le tableau est digne d'une carte postale.

De plus, nous avons la chance d'assister a un feu d'artifice tire depuis des peniches naviguant sur la Huangpu. Nous restons sans voix devant ces explosions multicolores sur un fond de grattes-ciel scintillants. Que demander de mieux pour terminer notre premiere journee dans la plus grosse megapole chinoise...

Preparation de notre periple

Ce matin, Julien se leve tot car il faut aller a la banque pour changer nos euros. Nous n'aurons pas assez pour notre periple.

Elodie se leve aussi pour aller a l'ecole, quand a Mathieu et moi, on reste tranquillement au lit :-)

Une fois levee, j'en profite pour preparer mon sac. Puis, c'est l'heure d'aller manger.

Nous decidons d'aller dans un resto "europeen" a Carrefour.

Dans la galerie marchande, nous nous arretons sur un stand de fauteuils massants. C'est trop fort, ils massent de la tete aux pieds. J'aimerais bien en avoir un dans notre salon !!!

De retour a l'appart, nous quittons les garcons (qui n'ont pas fini leur sac...) pour aller faire un petit massage dans un institut juste en bas de chez Elodie et Mathieu (il nous reste 2h avant de prendre l'avion et les fauteuils nous ont donne des envies !!)

Nous choisissons un massage de 60min pour 50 yuans soit 5 euros. Un pur bonheur : un massage integral de dos et de face.

Ensuite, nous retrouvons les garcons et quittons l'appart direction l'aeroport pour notre periple de 9 jours qui debute par 3 jours a Shangai.

Journee marches

Aujourd'hui, c'est une petite journee tranquille pour faire les marches !

Nous partons assez tot le matin pour eviter la foule au marche de la contrefacon. Nous sommes a la recherche de vetements chauds et de baskets pour notre trip Shangai/Pekin/Xi'an. Nous allons beaucoup marcher et le climat a pekin est plus froid. De plus, nous envisageons de dormir une nuit dans une tour sur la muraille de Chine.

Apres quelques heures passees dans le marche, nous changeons de quartier pour rejoindre une rue commercante. Julien aimerait se trouver un costume comme celui de Mathieu : 50 euros l'ensemble : pantalon, cravate, chemise, veste et chaussure !

Apres un petit resto chinois, nous decidons de rentrer a l'appart pour finir tranquillement la soiree : rien de tel qu'un petit jus de fraise (ou vodka fraise) autour d'un jeu de carte pour animer la soiree.

2h30, le sommeil se fait sentir, on arrete notre partie (c'est moi qui ai gagne ;-) ), car demain nous partons pour notre periple Shangai/Pekin/Xi'an, donc il faut faire les sacs !!

Journée découverte..

Nous nous sommes levés vers 10h30 et après une petite douche (oui ici une douche s'impose matin et soir !! JS tu aurais du mal ici hihihi) nous avons étudié notre nouvel itinéraire en fonction des disponibilités de Mahtieu & Elodie.

Une fois décidé, on regarde le prix des billets d'avion. Ensuite direction le resto car la faim se fait sentir. Et là on hallucine : d'abord la carte est toute en chinois (donc dure de comprendre ce qu'on va manger !) et ensuite le prix : 15 yuans par personne soit 1,50 € boisson comprise !!! truc de ouf comme dirait Mahtieu.

Après ce bon repas, nous nous dirigeons vers l'agence de voyage pour prendre les billets d'avion : un vol Canton-Shangaï et un vol Pekin-Xi'an. Et nous prendrons le train entre Shangaï & Pekin puis entre Pekin & Xi'an. Nous allons faire notre périple à Pekin prévu la semaine prochaine avec Elodie & Mathieu. Notre départ est prévu le 28 septembre.

Après environ 1 heure dans l'agence (difficile pour se faire comprendre & les chinois sont assez lent), nous nous dirigeons vers Beingin Lu une rue commercante typique de la Chine. Et là on peut dire : vive la contre façon !

Avec autant de marche et de négociations (ici on marchande beaucoup : pire qu'au Maroc lol) nous nous rendons dans un resto oriental où on mange un Lamb chich : trop trop bon..pour 4€. Pour la Chine c'est un repas de riche.

Ensuite retour dans le quartier d'Elodie & Mathieu (il est déjà 21h) pour un petit massage de 70 minutes trop trop fort. On nous installe tout les quatres dans la même salle, on nous apporte un thé et une gelée bizarre avec un drôle de gout... et là les masseurs arrivent. Les massages chinois sont différents des massages français : ils massent par pression sur des points bien précis du coprs. Ils commencent par le dos, les pieds, les mollets puis les cuisses.. J'avoue que dans le cou ce fut sensible pour moi.

Et après toute ces émotions un petit tour sur les bords de la Pearl River pour aller se coucher détendu et avec pleins de nouveaux souvenir dans nos têtes...