Mot clé - temple

Fil des billets

La fete nationale

Ce matin nous allons visiter le temple du Bouddha de Jade.

C'est le plus celebre temple Bouddiste de la ville, encore habite par une centaine de moines. Il fut construit apres l'incendie, en 1917, d'un autre monastere pour accueillir la communaute orpheline, mais aussi pour recevoir deux statues de Bouddha en jade blanc rapportees de Birmanie en 1882 par un pelerin. Il est habite et servi par une communaute de moines bouddistes de l'ecole Zen.

Nous rentrons dans une cour interieure, embrumee par la fumee d'encens. Les gens s'y reunissent pour prier en agitant leurs batons d'encents.

Nous nous essayons a un 'rituel Bouddhiste' : lancer une piece dans un orifice situe en haut d'une stelle, cela porte chance si on y arrive.

Puis nous penetrons dans la salle de gauche, la salle des gardiens celestes, ou l'on peut decouvrir le Bouddha Sackamone avec ces accras. Au pied du Bouddha, de nombreux passants prient en s'agenouillant devant lui.

Nous avons la chance de suivre un groupe de francais avec un guide, nous en profitons pour avoir quelques infos precieuses sur les differentes pieces du temple. C'est tres interessant.

Au milieu des boutiques, on decouvre le Bouddha couche de 96 cm, puis au 1er etage - toujours avec le guide ;-) - on a pu admirer le celebre 'Grand Bouddha assis' : il mesure 2m de haut pour 1 tonne. Il se tient dans une petite salle dont les armoires renferment plus de 5000 livres sacres.

Une visite tres interssante et riche en signification pour tout les pratiquants du bouddhisme.

Ensuite nous prenons la direction de la vieille ville chinsoise. Le contraste est saisissant : ce petit quartier, 1.3 km d'est en ouest et 1.6km du nord au sud, de maison basses au sein d'une metropole envahissante !!

Au fil de notre ballade, nous arrivons dans la rue Fangbang Zhonglu. Il s'agit d'une rue traditionnelle chinoise, avec ses maisons basses aux toitures recourbees recouvertes de tuiles, aux facades blanches et aux poutres rouges. Cettre rue debute par une tres jolie porte chinoise a l'ancienne.

Au bout de la rue se trouve le jardin Yu. Nous decidons de nous y rendre car le quartier est rempli de touriste chinois venuent celebres la fete nationale du 1er octobre. Ce jardin chinois est l'un des trois plus beau jardin de Chine.

Le temps passe si vite ici, qu'il est deja l'heure d'aller manger. Mais avant, nous nous rendons sur le Bund pour reperer ou allait se derouler la fete nationale. Malheureusement, nous apprenons qu'il n'y aura ni animation, ni feux d'artifice. Pourtant beaucoup de chinois s'aglutinent sur le Bund. Mais pour quoi faire ?! Nous, nous sommes pret a faire la fete, nous avons meme achete des drapeaux chinois !!

Nous allons manger en nous disant qu'il est trop tot pour lancer les hostillites... Mais a la sortie du resto, nous sommes stupefait : aucune animation : juste des millions de chinois qui marchent dans la rue...

Nous sommes decus. Nous nous arretons boire un verre, puis nous rentrons nous coucher en agitant, au milieu de la foule, notre drapeau au couleur de la Chine.

Bonne fete nationale a toute la Chine !

Direction le Yunnan

Au sud-ouest de la chine, frontaliere avec la Birmanie, le Laos et le Vietnam, la province du Yunnan est particuliere et differente du reste de la Chine : elle rassemble la plus grande variete de climats, paysages et de populations chinoise.

Ainsi, ce matin nous avons laisse Mathieu et Elodie, et nous avons pris l'avion a Canton pour Kunming : 2 heures de vol pour rejoindre la capitale de cette province culminant a 1800 m d'altitude. Le changement est flagran avec les precedentes villes : le paysage est beaucoup plus vallone et vert et le niveau de vie parait biens moins eleve.

Une fois atterit, nous rejoignons en taxi notre hotel situe au centre de la ville. Apres differentes visites de chambre (ici il faut voir la chambre avant de la prendre pour eviter les surprises) et quelques negociations, nous pouvons poser nos sacs et nous installer.

Mais pas de temps a perdre, nous retournons a la reception de l'hotel pour reserver nos billets de bus pour demain : nous voulons descendre plus au sud pour rejoindre YuanYang et ses rizieres en plateaux.

Puis nous prenons le bus pour rejoindre l'ouest de la ville et les monts de l'Ouest. Appelees aussi les "monts de la beaute endormie", ces collines sont parsemees de temples bouddhistes et d'oratoires taoistes.

On domine la ville qui s'etend a perte de vue. La foret de bambous et de pins qui recouvre ces collines nous procure une fraicheur tres agreable apres l'atmosphere lourde de Canton et de Hong Kong.

En fin de journee, nous redescendons de ces collines en faisant un peu de stop. Cela n'a pas ete trop complique malgre certains automobilistes qui croyaient qu'on leur disait bonjour ;-)